Témoignage Sameth Estelle Lusson

15/11/2018
Estelle LUSSON, suivie par le SAMETH 72 livre un témoignage poignant mais néanmoins porteur d’espoir.

Estelle LUSSON, suivie par le SAMETH 72 livre un témoignage poignant mais néanmoins porteur d’espoir.

Un exemple à suivre Estelle LUSSON ? Très certainement mais cela va au-delà car elle espère bien donner » l’envie aux autres de se battre ». C’est volontairement et soutenue par son entourage professionnel et personnel qu’elle a tenu à apporter son témoignage. Une façon aussi de tous les remercier de la confiance et du soutien sans faille  apportés.

En effet, à tout juste 41 ans, elle pourrait aisément se faire le porte parole auprès des personnes qui, tout comme elle, doivent affronter la maladie et les problèmes inhérents quand on est travailleur,  ne serait ce que pour rester en activité. Recrutée en 2012, par l’entreprise Ardagh basée à  la Flèche,  Estelle a dû faire face à  une première alerte médicale a en 2009. Hospitalisée puis opérée à Angers pour une lésion cérébrale  et après un traitement lourd,  elle pensait en avoir terminé avec la maladie… jusqu’en 2015.  Récidive oblige, une seconde opération et des soins intensifs se sont avérés nécessaires. Mais cela n’a, hélas pas suffit pour récupérer toutes ses capacités principalement cognitives.   Même si elle a dû tout réapprendre ou presque, il lui reste à ce jour des séquelles (certes moindres). « Au début, en plus d’une grande fatigue j’avais beaucoup de perte de mémoire.   Je ne pouvais plus m’orienter dans mes déplacements. La gestion du temps était également très compliquée. Je devais tout noter et tout anticiper. Comme un enfant, je ne savais plus gérer mon emploi du temps ». Petit à petit, jour après jour, elle s’est reconstruite, d’abord avec un orthophoniste et beaucoup par elle-même.  À force de volonté, en mettant en place nombre de méthodologies elle s’est forgée un mental à toute épreuve pour stimuler sa mémoire et pour recréer les connexions  perdues. En plus de ses jeunes enfants à gérer, elle s’est aussi remise au piano et à la lecture. Par ailleurs, la jeune femme s’est vite rendue  compte qu’elle devait travailler sa mémoire aussi souvent que possible  à travers des jeux  ludiques.

 L’infirmière de Santé au Travail du site a également joué un rôle déterminant dans cette phase de reconstruction en l’orientant vers les services du SAMETH et de l’UCEO (UNITE DE CONSEIL d’Evaluation et d’Orientation Socioprofessionnelle) d’Angers. A force de persévérance, de temps et de soins, on lui a enfin accordé le droit de réintégrer son poste de contrôle qualité  à mi temps. Au final, il s’est avéré, qu’il lui était impossible d’effectuer la totalité des tâches demandées. Alors que nombre d’employeurs aurait baissé les bras, il en a été tout autrement avec ARDAGH. Tous ses responsables sont unanimes pour reconnaitre son tempérament de battante. Un essai au poste de gardiennage lui a été proposé. Elle s’est empressée d’intégrer l’équipe déjà en place sur les conseils du Sameth avec des aménagements spécifiques (horaires, poste de travail, etc…). Elle s’occupe principalement de l’accueil téléphonique. L’idéal au  vu des circonstances car cela lui permet de travailler en binôme. Plusieurs matinées par mois, Estelle change aussi de mission pour s’occuper de » gestion des déchets ». Et parce que l’envie d’évoluer est toujours là : » je veux progresser tout en restant dans ma zone de confort, car je connais les limites de mon corps. Je suis contente car on m’a confié une autre tâche, je vais bientôt avoir à gérer les bases de données de sécurité via un logiciel sur lequel j’ai été  formée ».

Quant à l’avenir, la positivité est de mise pour cette battante : «  Je vais continuer autant que je peux  à m’améliorer, je suis prête pour d’autres défis, j’ai fait de la sophrologie, je suis aussi inscrite aux cours de zumba et  d’anglais car  je sais que c’est un plus pour mon poste à l’accueil ».

 

photo Estelle Lusson

 

ARDAGH MP WEST France - 6 AVENUE RHIN ET DANUBE - 72200 LA FLECHE

Site Weeb : http://www.ardaghgroup.com

 Créé en 1997, la société est spécialisée dans le domaine de la production et la distribution d'emballages, la fabrication de boîtes à conserves, d'emballages pour boissons, de tubes et d'étuis souples. Réalisant également d'articles métalliques de bouchage et de surbouchage.

 Elle compte 310 employés  et propose des  embauches régulières.

 

Analytics