172ème matinales

09/11/2017
Entraides et convivialités lors de la 172ème édition des MATINALES CPME

Entre convivialité et Entraides lors de la  172è Edition des Matinales CPME

 Laurence Menou, conseillère aux employeurs à Cap Emploi 72 ;  Aude Lenoir,  Chargée de Mission Emploi & Handicap à  la  CPME  Pays de Loire (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) et la Mission Emploi Handicap ont organisé le jeudi 5 octobre dernier la 172ème édition des Matinales  (financement AGEFIPH) dans les locaux de l'agence  Synergie  du Mans. 

8 représentants d'entreprises, Gérard  Binois de la CPME 72, Sophie Boisseau de Synergie Le Mans, Franck Desgranges  d'Olisac, Alice Garcia et Jérémy Jodesau d'Ingeus,  Audrey Léauté de Synergie Nantes, Eric Leroy de Handirect à  Nantes, Jean Michel Rey des Ets Duluard  et Cécile Sénéchal d'Action RH & TPE ont accepté  bénévolement de participer  à l'initiative.  Ils étaient autant de  candidats  recommandés par Cap Emploi à avoir répondu à l'invitation.

La matinée  a  débuté  dés  8h30 avec l'accueil et la présentation. S'ensuivait assez rapidement la constitution des  groupes  Entrepreneurs / chercheurs pour mettre en place les ateliers de simulation d'entretien. Chaque candidat Cap Emploi a ensuite été reçu par les 3 représentants d'entreprises désignés  pour une mise en situation réelle.

Lors du débriefing, chacun a pu échanger sur ses impressions, de l'analyse des recruteurs  à  l'auto critique des volontaires,  sachant que la démarche se voulait avant tout constructive. Les retours des candidats  se sont avérés à l'unanimité  des plus positifs. Même si, il faut bien l'avouer, l'exercice  n'était pas des plus simples,  chacun a pris son  rôle très au sérieux à commencer par les « employeurs » qui n'ont pas hésité à  prodiguer  conseils et encouragements à chacune des personnes qu'ils ont suivi.

D'après  Eric Leroy : » Les Matinales sont de bonnes initiatives.  Il faut en parler  d'autant plus que, l'on sait  que  les un tiers  des candidats trouvent un emploi dans les 6 mois  ». Lui et ses homologues ont d'ailleurs encouragé  les participants à : » ne pas hésiter à les contacter ne serait ce que pour donner des nouvelles. L'essentiel  étant d'entretenir un réseau ».

Au final tout le monde est reparti satisfait, pour les uns d'une mission accomplie, pour les autres redynamisés. Ces derniers savent néanmoins  qu'il leur reste un chemin plus ou moins long à réaliser. Pour certains, cela passe par  refaire son CV, revoir sa façon de se  présenter, mettre davantage  ses compétences (y compris celles acquises pendant les stages)  en avant,  savoir parler de soi avant de parler de son expérience, montrer que l'on connait l'entreprise et en quoi on peut apporter son savoir-faire ou son savoir-être et surtout être ... positif. Quant au handicap, le conseil premier est unanime, le mieux est de ne pas en parler, du moins  de prime abord  car : » le handicap n'est pas un obstacle surtout si la personne sait se vendre, l'employeur ne verra que  les compétences qu'elle  amènera à son entreprise.».

 
matinales

Analytics