Le Conseil en Evolution Professionnelle : Démarrage en janvier 2015

14/01/2015
Le conseil en évolution professionnelle, qui doit être mis en œuvre à partir de janvier 2015, a été précisé par un cahier des charges paru au journal officiel le 24 juillet 2014. Gratuit, réalisé en dehors de l'entreprise, il est ouvert à tout salarié et demandeur d'emploi, mais aussi aux travailleurs indépendants.

Qui est concerné par le conseil en évolution professionnelle?

Toute personne pourra bénéficier, à titre gratuit, d'un conseil en évolution professionnelle (CEP) dès son entrée sur le marché du travail et jusqu'à son départ en retraite, quel que soit son âge, son secteur d'activité, son statut et sa qualification. Ouvert aux salariés du secteur privé, il l'est également aux travailleurs indépendants, artisans, professions libérales, auto-entrepreneurs, et aux salariés du secteur public, fonctionnaires titulaires, contractuels ou vacataires.

Quel est son objectif?

Le conseil en évolution professionnelle permet de disposer d'un temps d'écoute et de recul sur son parcours professionnel ainsi que d'un suivi par un référent; d'accéder à une information individualisée sur les métiers, les formations, les dispositifs; d'élaborer une stratégie d'évolution lui permettant de construire ou de préciser son projet professionnel; de vérifier sa faisabilité; de cerner les compétences ou les qualifications à faire reconnaître, à acquérir ou à développer; de construire un plan d'actions permettant notamment d'identifier les interlocuteurs, les leviers et les financements disponibles pour mettre en oeuvre son projet.

Comment sera-t-il mis en oeuvre?  

Il est mobilisé à l'initiative du salarié, après l'entretien professionnel par exemple. L'accord de l'employeur n'est pas nécessaire, le CEP se déroulant hors temps de travail. Un accord de branche ou d'entreprise pourra cependant prévoir les conditions dans lesquelles celui-ci peut être mobilisé sur le temps de travail n'existe pas de durée maximale ni minimale de la prestation de conseil, chaque CEP étant individualisé.  

Trois phases sont proposées: un accueil individualisé, un conseil personnalisé et un accompagnement à la mise en oeuvre du projet professionnel, en fonction des besoins et désirs professionnels de la personne, qui pourra solliciter un conseiller pour un "simple" échange pour faire le point ou construire de A à Z un parcours de reconversion, par exemple... Le conseil pourra concerner la validité d'un projet de formation et l'assistance à l'ingénierie financière (contacts des financeurs par le conseiller...)  

Qui seront les conseillers et à qui s'adresser?

Pour en bénéficier, il faudra s'adresser aux organismes habilités à dispenser le CEP : Le Fongecif de sa région quand la personne est salariée, Pôle emploi pour les demandeurs d'emploi, le Cap emploi pour les personnes en situation de handicap, l'Association pour l'emploi des cadres (APEC) pour les cadres, les missions locales pour les jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire sans qualification.  


Pour consulter  l'arrêté du 16 juillet 2014 fixant le cahier des charges relatif au conseil en évolution professionnelle prévu à l'article L. 6111-6 du code du travail  cliquer ici : CEP Arrêté du 16 juillet 2014

 

Analytics